UNSP Pas de commentaire

Un déconfinement ? Mais pour quand ?

Vendredi dernier, le gouvernement a annoncé les grandes lignes du plan de sortie de crise à partir du 4 mai prochain. Il s’agit d’une stratégie progressive et non définitive, organisée en 3 phases. L’adaptation des mesures et les dates estimées dépendront de l’évolution sanitaire.

Il en va de même au SPF Finances. Le département vous tiendra régulièrement informés des mesures de déconfinement qui seront d’application au sein de notre SPF.

Lors d’une réunion en ligne qui s’est déroulée ce mercredi 29 avril, il nous a été précisé que ce déconfinement au SPF Finances se baserait sur le guide édité par le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale.

N’hésitez pas à consulter ce guide.

Attention : certains chefs locaux semblent avoir reçu de mauvaises directives. Pour l’instant, les mesures actuellement en vigueur restent d’application !

Comme signalé sur l’intranet, à partir du 4 mai, le télétravail reste la règle pour toutes les fonctions qui le permettent. L’arrêté ministériel du 23 mars 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19, reste d’application. La présence physique au bureau ne se justifie qu’en cas de nécessité absolue : tours de rôle, fonctions logistiques, missions de contrôle en soutien à la Police…

Et, dans ce cas, le département nous a assuré que le gel hydroalcoolique serait fourni.

Tout changement sera communiqué par le département.

Un Comité de direction est organisé ce 30 avril. Une communication devrait suivre…

De plus, une sous-rubrique « Déconfinement » a été créée sur la page intranet Coronavirus. Vous y trouverez toutes les informations au fur et à mesure de la mise en œuvre du plan de sortie de crise.

Pour toute autre question à propos du Coronavirus et de ses conséquences au SPF Finances, consultez :

N’oubliez pas d’encoder vos prestations effectuées en télétravail dans MyP&O

Le télétravail est devenu la règle pour chaque agent dont la fonction s’y prête.

Attention, n’oubliez pas d’encoder vos journées de télétravail dans MyP&O via le code TO habituel. Cela vous permettra d’être couvert par l’assurance employeur en cas d’accident du travail par exemple, et de bénéficier de l’indemnité Télétravail.

Or, il semble que de nombreux agents oublient d’encoder ce code.

Attention, vous devez le faire au plus tard dans les 30 jours qui suivent la date du télétravail. Si ce délai est passé, envoyez un mail à timemanagement@minfin.fed.be avec l’accord de votre chef, en spécifiant les journées prestées en télétravail. Le code sera introduit par un gestionnaire de dossier du service d’encadrement P&O.

Vous n’avez pas accès à une boîte mail ? Contactez votre responsable qui préviendra timemanagement@minfin.fed.be pour vous.

Pour rappel, les jours prestés en télétravail dans le contexte actuel ne sont pas comptabilités dans la limite annuelle réglementaire de 3/5e.

.

De même, n’oubliez pas d’accomplir les formalités nécessaires en cas de maladie

Si c’est le cas, enregistrez votre maladie dans le système d’appel Medex au 0257 257 22 et envoyez votre certificat médical « format Medex » dans les 30 jours via Bpost uniquement à l’adresse suivante : Medex – Certificats médicaux, Place Victor Horta 40 bte 50 à 1060 Bruxelles

Vous n’avez peut-être pas rencontré le médecin physiquement ? Deux options s’offrent à vous :

  • Votre médecin a un accès direct à l’application Medex eMediAtt et peut remplir et soumettre le formulaire lui-même.
  • Votre médecin n’a pas cet accès à Medex eMediAtt : exceptionnellement, vous pouvez envoyer un certificat médical standard reprenant le diagnostic.

Si, en raison de la crise actuelle, vous avez oublié d’appeler le Centre d’enregistrement des absences, vous pouvez encore le faire et introduire des dates pour le passé. Il en est de même pour l’envoi d’un certificat médical. Il vaut mieux un signalement en retard que pas de signalement du tout.