UNSP Pas de commentaire

Une réunion s’est tenue avec l’autorité ce mardi 17 mars 2020…

.

Voici un bref résumé des échanges.

L’autorité prend la situation au sérieux.

À chaque nouvelle situation, information, elle s’adapte. D’où les nombreuses communications.

Le département continue à travailler, mais au ralenti.
Il est demandé de prendre toutes les mesures à disposition pour respecter les consignes gouvernementales.
Un contact permanent est réalisé avec la Fonction publique (exemple : éviter le chômage économique)

COMMUNICATION

De nouvelles communications vont être envoyées afin de clarifier certaines situations :

  • Une communication va préciser que le télétravail devient obligatoire, sauf si la fonction requière une action physique sur place ou qu’une présence est absolument indispensable.
  • La Douane va répertorier les besoins pour chaque service (opérateurs, voirie, aéroport). On peut déjà dire que lorsque la fonction le permet, le télétravail est aussi la règle. Si un service doit être assuré, il doit être réduit au minimum et si possible sur rendez-vous. Les contrôles seront réduits au strict minimum. Néanmoins, la douane va se réorienter vers ses missions prioritaires qui seront les points d’entrée et de sortie du pays.
  • Les fonctions de contrôle à l’AGFISC, la DOCPAT, l’ISI doivent être limitées au maximum : on maintient uniquement si les droits du trésor sont en péril (prescription…). Une communication des administrations concernées arrive.
  • Les directions et chefs de service recevront des communications spécifiques, notamment il faut le dire, à l’attention de quelques chefs qui n’ont pas encore pris en compte l’ampleur de la situation et ce qu’il leur est demandé.
  • On se dirige vers une dispense de service notamment pour le personnel qui n’a pas toujours la possibilité de télétravailler comme les services de nettoyage, le personnel de Fedorest.

LOGISTIQUE

Ce n’est pas le moment, mais l’UNSP a quand même regretté que les mesures souhaitées par l’administrateur de la douane aient été bloquées. Le matériel aurait été commandé en temps et en heure. À retenir lors de l’évaluation des procédures mises en place.

Le service logistique a commandé :

  • Spray désinfectant : livré la semaine prochaine
  • Gel alcoolique (bidon de 5 l) livré cette semaine. Une seconde commande est déjà lancée.
  • Savon : largement suffisant
  • Gants spécifiques : commandés au Danemark, qui a fermé ses frontières. Néanmoins, on espère une livraison cette semaine.
  • Masques : le service logistique n’aurait reçu aucune demande. Bien évidemment, si les chefs ne font pas remonter les demandes. L’UNSP a demandé de la proactivité : le département sait qu’il y a du personnel qui doit en bénéficier comme les douaniers de première ligne par exemple. Mais soyons conscients qu’il y a rupture de stock et que la priorité sera de distribuer les masques au personnel soignant.

INFORMATIQUE

Le problème de performance avec Skype/Teams a été confirmé. Ce problème de performance est dû à la situation mondiale. Les serveurs de Microsoft sont surchargés.
La connexion VPN est à même d’absorber le nombre d’utilisateurs. Les problèmes de déconnexion Always On sont connus et non solutionnés.

AUTRES

L’autorité prépare un lockdown : par exemple, une liste des personnes encore habilitées à rentrer dans les bâtiments est en cours de confection.

CONCLUSION

Nous attendons avec impatience les communications de ce jour. Mais nous remercions l’autorité qui fait le maximum dans l’urgence. Et avec les moyens dont elle dispose. Elle se veut souple dans l’application des mesures. Espérons que tout le monde le comprendra enfin. Protégeons-nous, protégeons les autres et pensons au personnel soignant soumis à très rude épreuve.