UNSP Pas de commentaire

Le « quota » des congés de maladie des fonctionnaires serait à nouveau dans le viseur du ministre Vandeput.

À l’heure actuelle, aucun texte n’est officiellement sur la table. Et l’ordre du jour du Conseil des ministres n’est pas encore disponible.

L’UNSP reste vigilante !

Mais si, malheureusement, les rumeurs devaient se confirmer, nous inviterons nos membres et l’ensemble du personnel à réagir fermement.

Vu les objectifs de ce gouvernement, nous craignons en effet de ne pas aller vers un renforcement social et de fragiliser plus encore les agents qui subissent des maladies.

Ces agents n’ont pas demandé à être malades. Attaquer le « quota » de maladie reviendrait à s’acharner sur ces personnes dans la difficulté. Inadmissible !

Il est clair que l’UNSP ne peut accepter une telle attaque. Nous réagirons en conséquence.

Soyez donc sur vos gardes !